La faim chronique liée à un développement insuffisant de l'agriculture dans les
Date: 03 juin 2008 à 00:39:51 CEST
Sujet: Nutrition


Les chefs d'Etat et de gouvernement qui se réuniront à partir de mardi à Rome pour chercher des réponses à la flambée des prix alimentaires doivent favoriser le développement des agricultures locales, notamment en Afrique, s'ils veulent éradiquer la faim chronique dans le monde, préviennent les experts.

Le développement agricole dans les pays pauvres a été "horriblement négligé", a souligné Duncan Green, directeur de l'organisation non gouvernementale (ONG) britannique Oxfam, avant l'ouverture du sommet organisé jusqu'à jeudi sous l'égide de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).



L'aide d'urgence d'1 milliard de dollars (625 millions d'euros) collectée récemment par l'ONU pour faire face à la crise alimentaire pourrait indiquer que la communauté internationale est plus disposée à prendre des mesures ponctuelles de court terme que d'investir pour aider les pays pauvres à se nourrir dans la durée.

"Nous progressons sur les situations d'urgence, mais les choses se détériorent dans la lutte contre la faim chronique", souligne M. Green. "Même en 2006, qui a été une bonne année pour les récoltes, 850 millions de personnes ont souffert de la faim", précise de son côté Raj Patel, un économiste auditionné en mai par le Congrès américain sur la crise alimentaire. "Cela s'inscrit dans une crise chronique qui est récemment devenue aiguë", en raison de la hausse des prix des denrées, ajoute-t-il.

Dans une grande partie de l'Afrique, mais aussi dans certaines régions d'Asie et d'Amérique latine, l'agriculture locale n'est pas assez développée pour assurer une autosuffisance alimentaire. Dans un rapport interne, la Banque mondiale, financée par les pays riches pour aider les nations pauvres, a conclu l'an dernier qu'elle avait longtemps négligé l'agriculture en Afrique sub-saharienne.

Les enquêteurs du Congrès américain ont souligné la semaine dernière que l'aide alimentaire destinée à l'Afrique, notamment celle des Etats-Unis, est envoyée pour des urgences de court terme plutôt que pour le développement agricole sur le long terme.

Jim Butler, directeur général adjoint de la FAO dénonce "trois décennies de négligence" sur le développement agricole des pays pauvres. La FAO va encourager l'aide aux petits paysans sous la forme de graines, fourrage, équipement, fertilisants et technologie, précise-t-il.

L'aide au développement agricole a baissé de moitié entre 1980 et 2005, selon Tricia O'Rourke, d'Oxfam. En 2006, seulement quatre milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) ont été dépensés en faveur du développement agricole alors que 25 milliards de dollars (16 milliards d'euros) de subventions étaient octroyés par les gouvernements des pays développés pour soutenir la compétitivité de leurs agriculteurs, ajoute-t-elle.

La semaine dernière, la Banque mondiale a promis de renforcer son aide à la fois à l'agriculture et à l'aide alimentaire. Elle estime que les prix des denrées ont augmenté de 83% en trois ans. Une hausse attribuée à celle du prix des carburants, à des évolutions en matière de consommation alimentaire, à l'urbanisation, la croissance démographique, le changement climatique, de mauvaises conditions météorologiques, la croissance de la production des biocarburants, la spéculation et aux conséquences de mauvaises politiques alimentaires.

Depuis une vingtaine d'années, les banques internationales et des pays riches font pression pour que l'Etat se désengage de l'économie dans les pays pauvres. "L'argument était que les institutions publiques étaient inefficaces et que le secteur privé ferait mieux", rappelle M. Green, d'Oxfam. Mais "le secteur privé va là où il peut obtenir un réel profit", ignorant ces paysans "au milieu de nulle part qui n'ont pas accès aux marchés ou à des routes".


Source: http://www.latribune.fr/info/La-faim-chronique-liee-a-un-developpement-insuffisant-de-l-agriculture-dans-les-pays-pauvres-845-~-AP-CRISE-ALIMENTAIRE-SOMMET-$Db=News/News.nsf-$Channel=Economie-$SubChannel=France
Photo: http://www.visoterra.com/images/original/Visoterra-agriculture-6906.jpg





Cet article provient de Marocsearch Environnement et Ecologie
http://marocsearch.free.fr

L'URL de cet article est:
http://marocsearch.free.fr/modules.php?name=News&file=article&sid=959