CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de détection des robots pour webmaster

Marocsearch Environnement et Ecologie
Cacher/Afficher 
Rubriques     Rubriques
Cacher/Afficher 
Articles au Hazard     Articles au Hazard
Cacher/Afficher 
A méditer     A méditer
L'homme est le plus grand prédateur que la terre ait connu. L'animal tue pour se nourrir, l'homme tue par convictions.


La Terre est la seule planète connue où l’eau existe sous forme liquide. Les océans représentent 71 % de sa surface et régulent le climat par des échanges avec l’atmosphère.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Les océans ont accueilli les premières formes de vie. Il y a 3,8 milliards d’années, les conditions de chaleur et de lumière étaient réunies pour permettre l'éclosion des premiers organismes.


De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, - Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, - De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, - Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.


Parmi les écosystèmes marins, le littoral est un milieu naturel extrêmement riche en biodiversité et très attirant pour l’homme qui l’investit au risque de le détruire.


Vieille terre, rongée par les âges, rabotée de pluies et de tempêtes, épuisée de végétation, mais prête, indéfiniment, à produire ce qu'il faut pour que se succèdent les vivants!


L’homme cherche à se loger, se nourrir et se déplacer. Les activités qu’il génère ont des conséquences sur le milieu marin et les êtres vivants au point de rompre un équilibre vital.


Chaque être humain a le devoir sacré de veiller sur la bonne santé de notre Terre-Mère, parce que c'est d'elle que provient toute vie. Afin d'accomplir cette tâche, nous devons reconnaître l'ennemi - celui qui se trouve à l'intérieur de chacun de nous. Nous devons commencer par nous-mêmes...


Des rapports avec la terre basés exclusivement sur l'utilisation de celle-ci en vue de la croissance économique ne peuvent que mener à sa dégradation, en même temps qu'à la dépréciation de la vie humaine.


Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que les 75% des habitants de la terre.


Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Une société qui invente le jardin zoologique est une société prete pour la télévision. Dès qu'on pense qu'il est intéressant de regarder des animaux hors de leur contexte naturel, il devient pensable de contempler le monde entier depuis son salon.


Les droits de l’homme comme être vivant s’arrêtent aux limites où l’homme peut nuire aux espèces vivants « Lévi-Strauss, 90) Le droit de l’environnement n’est pas un droit de l’homme sur l’environnement, mais un droit de l’environnement sur l’homme.


Cacher/Afficher 
Encyclopedia     Encyclopedia
Cacher/Afficher 
Nos Partenaires     Nos Partenaires
Cacher/Afficher 
Total Hits     Total Hits
Nous avons reçus
4779317
pages vues depuis Mars 2007
 
 
 Nutrition: La faim chronique liée à un développement insuffisant de l'agriculture dans les

Les chefs d'Etat et de gouvernement qui se réuniront à partir de mardi à Rome pour chercher des réponses à la flambée des prix alimentaires doivent favoriser le développement des agricultures locales, notamment en Afrique, s'ils veulent éradiquer la faim chronique dans le monde, préviennent les experts.

Le développement agricole dans les pays pauvres a été "horriblement négligé", a souligné Duncan Green, directeur de l'organisation non gouvernementale (ONG) britannique Oxfam, avant l'ouverture du sommet organisé jusqu'à jeudi sous l'égide de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).



L'aide d'urgence d'1 milliard de dollars (625 millions d'euros) collectée récemment par l'ONU pour faire face à la crise alimentaire pourrait indiquer que la communauté internationale est plus disposée à prendre des mesures ponctuelles de court terme que d'investir pour aider les pays pauvres à se nourrir dans la durée.

"Nous progressons sur les situations d'urgence, mais les choses se détériorent dans la lutte contre la faim chronique", souligne M. Green. "Même en 2006, qui a été une bonne année pour les récoltes, 850 millions de personnes ont souffert de la faim", précise de son côté Raj Patel, un économiste auditionné en mai par le Congrès américain sur la crise alimentaire. "Cela s'inscrit dans une crise chronique qui est récemment devenue aiguë", en raison de la hausse des prix des denrées, ajoute-t-il.

Dans une grande partie de l'Afrique, mais aussi dans certaines régions d'Asie et d'Amérique latine, l'agriculture locale n'est pas assez développée pour assurer une autosuffisance alimentaire. Dans un rapport interne, la Banque mondiale, financée par les pays riches pour aider les nations pauvres, a conclu l'an dernier qu'elle avait longtemps négligé l'agriculture en Afrique sub-saharienne.

Les enquêteurs du Congrès américain ont souligné la semaine dernière que l'aide alimentaire destinée à l'Afrique, notamment celle des Etats-Unis, est envoyée pour des urgences de court terme plutôt que pour le développement agricole sur le long terme.

Jim Butler, directeur général adjoint de la FAO dénonce "trois décennies de négligence" sur le développement agricole des pays pauvres. La FAO va encourager l'aide aux petits paysans sous la forme de graines, fourrage, équipement, fertilisants et technologie, précise-t-il.

L'aide au développement agricole a baissé de moitié entre 1980 et 2005, selon Tricia O'Rourke, d'Oxfam. En 2006, seulement quatre milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) ont été dépensés en faveur du développement agricole alors que 25 milliards de dollars (16 milliards d'euros) de subventions étaient octroyés par les gouvernements des pays développés pour soutenir la compétitivité de leurs agriculteurs, ajoute-t-elle.

La semaine dernière, la Banque mondiale a promis de renforcer son aide à la fois à l'agriculture et à l'aide alimentaire. Elle estime que les prix des denrées ont augmenté de 83% en trois ans. Une hausse attribuée à celle du prix des carburants, à des évolutions en matière de consommation alimentaire, à l'urbanisation, la croissance démographique, le changement climatique, de mauvaises conditions météorologiques, la croissance de la production des biocarburants, la spéculation et aux conséquences de mauvaises politiques alimentaires.

Depuis une vingtaine d'années, les banques internationales et des pays riches font pression pour que l'Etat se désengage de l'économie dans les pays pauvres. "L'argument était que les institutions publiques étaient inefficaces et que le secteur privé ferait mieux", rappelle M. Green, d'Oxfam. Mais "le secteur privé va là où il peut obtenir un réel profit", ignorant ces paysans "au milieu de nulle part qui n'ont pas accès aux marchés ou à des routes".


Source: http://www.latribune.fr/info/La-faim-chronique-liee-a-un-developpement-insuffisant-de-l-agriculture-dans-les-pays-pauvres-845-~-AP-CRISE-ALIMENTAIRE-SOMMET-$Db=News/News.nsf-$Channel=Economie-$SubChannel=France
Photo: http://www.visoterra.com/images/original/Visoterra-agriculture-6906.jpg
 
Cacher/Afficher 
Liens connexes     Liens connexes
Cacher/Afficher 
Notez l'Article     Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

Cacher/Afficher 
Options     Options
Sujet(s) associé(s) à l'article

Nutrition

Sur Kleema créez vos numéros préférés vers l'Algérie et le Maroc aussi bien vers les fixes que les mobiles à partir de 0,19€/j en illimité!!!!
Syndication / flux RSS
voila mon Google PageRank™ - service offert par http://www.mon-pagerank.com/

Ce site est listé dans la catégorie Maroc : Portail Maroc de l'annuaire Referencement et Dictionnaire