CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de détection des robots pour webmaster

Marocsearch Environnement et Ecologie
Cacher/Afficher 
Rubriques     Rubriques
Cacher/Afficher 
Articles au Hazard     Articles au Hazard
Cacher/Afficher 
A méditer     A méditer
L'homme est le plus grand prédateur que la terre ait connu. L'animal tue pour se nourrir, l'homme tue par convictions.


La Terre est la seule planète connue où l’eau existe sous forme liquide. Les océans représentent 71 % de sa surface et régulent le climat par des échanges avec l’atmosphère.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Les océans ont accueilli les premières formes de vie. Il y a 3,8 milliards d’années, les conditions de chaleur et de lumière étaient réunies pour permettre l'éclosion des premiers organismes.


De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, - Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, - De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, - Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.


Parmi les écosystèmes marins, le littoral est un milieu naturel extrêmement riche en biodiversité et très attirant pour l’homme qui l’investit au risque de le détruire.


Vieille terre, rongée par les âges, rabotée de pluies et de tempêtes, épuisée de végétation, mais prête, indéfiniment, à produire ce qu'il faut pour que se succèdent les vivants!


L’homme cherche à se loger, se nourrir et se déplacer. Les activités qu’il génère ont des conséquences sur le milieu marin et les êtres vivants au point de rompre un équilibre vital.


Chaque être humain a le devoir sacré de veiller sur la bonne santé de notre Terre-Mère, parce que c'est d'elle que provient toute vie. Afin d'accomplir cette tâche, nous devons reconnaître l'ennemi - celui qui se trouve à l'intérieur de chacun de nous. Nous devons commencer par nous-mêmes...


Des rapports avec la terre basés exclusivement sur l'utilisation de celle-ci en vue de la croissance économique ne peuvent que mener à sa dégradation, en même temps qu'à la dépréciation de la vie humaine.


Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que les 75% des habitants de la terre.


Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Une société qui invente le jardin zoologique est une société prete pour la télévision. Dès qu'on pense qu'il est intéressant de regarder des animaux hors de leur contexte naturel, il devient pensable de contempler le monde entier depuis son salon.


Les droits de l’homme comme être vivant s’arrêtent aux limites où l’homme peut nuire aux espèces vivants « Lévi-Strauss, 90) Le droit de l’environnement n’est pas un droit de l’homme sur l’environnement, mais un droit de l’environnement sur l’homme.


Cacher/Afficher 
Encyclopedia     Encyclopedia
Cacher/Afficher 
Nos Partenaires     Nos Partenaires
Cacher/Afficher 
Total Hits     Total Hits
Nous avons reçus
4778853
pages vues depuis Mars 2007
 
 
 Couche d'ozone: Les dioxines dans votre assiette

Cinq années avant la signature du protocole de Montréal, mettant à ban les solvants chlorés et les " fluoro-carbons ", jugés en partie responsables de la pollution de la couche atmosphérique et de la couche d'ozone, j'ai mis au point un procédé de substitution des solvants utilisés pour le nettoyage des métaux dans l'industrie. Nous sommes depuis devenus leader mondial pour le remplacement des solvants dans les domaines " high-tech " de l'industrie.

Persuadé que les dioxines dérivés des solvants PCB ou TCDD et TCDF rejetées par les incinérateurs de déchets du type Cheneviers, ou Tridel (à Lausanne) sont une des causes de l'augmentation des cas de cancer du sein et du corps humain, j'ai décidé de continuer mon combat contre les solvants incriminés. Aujourd'hui, nous devons nous attaquer à un empoisonnement généralisé par les dioxines étouffé par nos autorités. Pire, la Suisse traîne les pieds pour reconnaître l'urgence de ce combat pour la vie alors que les preuves scientifiques existent.



Vus les énormes intérêts financiers qui gravitent autour de ce nauséabond business, personne dans notre Confédération n'ose prendre ses responsabilités et dire la vérité au peuple sur cet assassinat à grande échelle. Sa réponse (IUE. 408A ) à mon (IUE. 395A ) de mars 2007 est pleine de bonnes intentions et de promesses et nous dit qu'il recentrera l'activité des Cheneviers après le renouvellement des installations à l'horizon 2015 seulement, soit dans 7 ans. Bravo pour les prévisions. Les assurances, les industries médicales et pharmaceutiques et tous ceux qui profitent de ce business peuvent se frotter les mains.

Nous n'avons pas de normes sur les dioxines en Suisse alors que les Etats-Unis appliquent leurs normes EPA. L'absence de réaction des autorités helvétiques m'oblige à dénoncer leur attitude scandaleuse. A qui profite le crime ? La réponse semble couler de source. Que font les Verts face aux problèmes des dioxines ? Ils préparent les prochaines élections. J'ai en mains un document qui prouve la nocivité des dioxines TCDD et TCDF. Ce dossier m'a été transmis par un département de l'OMS que je ne nommerai pas. Selon ce rapport officiel, l'OMS reconnaît aujourd'hui la liaison entre le cancer et les dioxines. La Suisse est-elle au dessus de tous soupçons ? Qu'attendons-nous pour intervenir face à l'urgence ? Que le peuple bouge ?

Aurions nous bradé notre neutralité contre le traitement des déchets ? C'est probable. L'Europe n'est-elle pas un pays de corruption ? Les déchets italiens gérés par la mafia le prouve et la mafia n'est pas qu'en Italie. Dans tous les cas, les scandales sur des dioxines provenant des incinérateurs éclatent tout autour de notre pays, pendant que chez nous, on les étouffe. Pourquoi ?

Que faut-il faire pour enrayer l'hécatombe et mettre fin au laxisme chronique de l'Etat ?

1/ Tout d'abord appliquer les normes EPA américaines qui sont à 0.0064 picogramme de dioxine ingérée par kg de poids corporel par jour pour un cancer par million d'habitant (c'est la preuve relationnelle entre les dioxines et le cancer : pg = 10 puissances - 12 grammes). Les normes de l'OMS qui sont à 2 picogrammes sont en réalité largement dépassées suivant le document confidentiel qui m'a été remis.

2/ Il faut que le gouvernement prenne conscience que son inaction permet au cancer du sein en particulier de s'étendre sur toute la région Franco-Valdo-Genevoise et bien au-delà. Au grés des vents.

3/ Il faut interdire l'importation des déchets spéciaux en provenance d'Europe même si ce n'est pas dans les plans de Calmy-Rey. La santé du citoyen passe avant le " Coys ".

4/ Il faut mettre en place des laboratoires de contrôle des dioxines pour les produits alimentaires et renvoyer à l'expéditeur tout ce qui n'est pas dans les normes. Ce qui permettra par ailleurs à la confédération de créer un nouveau " bio-label " Suisse (sans dioxines) qui renforcera nos exportations agricoles.

5/ Il faut mettre les incinérateurs aux normes EPA et augmenter leur puissance calorifique pour réduire les rejets en dioxines. Ces investissements pour la santé passent largement avant la traversée de la rade.

6/ J'espère que mon intervention vous aura permis de comprendre à quel point vous avez été manipulés par le système. Devant le fait accompli le citoyen doit réagir et demander des comptes à cette baronnie de profiteurs qui se remplit les poches d'argent sale alors que nous sommes devenus le premier canton suisse pour les frais médicaux par habitant.

Par cette intervention j'ai fait mon devoir de citoyen en dénonçant ce que nos parlementaires et conseillers d'état n'osent pas faire. J'espère vous voir prendre le relais de mon travail pour protéger vos enfants. C'est le combat que je mène aujourd'hui. De toute façon cette affaire ne fait que commencer et je vous conseille de prendre les décisions qui s'imposent car le peuple ne restera pas dupe éternellement et réclamera des comptes. Les Verts, aujourd'hui devenu lombric ne feront plus longtemps illusion. Car, celui qui a étouffé cette affaire des dioxines (Tridel à Lausanne) station d'incinération qui traite, elle, les déchets Allemand, n'est autre que le syndic vert de la Ville de Lausanne.


Source: http://georgesgaston.blog.tdg.ch/archive/2008/05/27/les-dioxines-dans-votre-assiette.html
Photo: http://i160.photobucket.com/albums/t172/lensman67/DJ%20Stuff/050422_arctic_ice_04.jpg
 
Cacher/Afficher 
Liens connexes     Liens connexes
Cacher/Afficher 
Notez l'Article     Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

Cacher/Afficher 
Options     Options
Sujet(s) associé(s) à l'article

Environnement

Sur Kleema créez vos numéros préférés vers l'Algérie et le Maroc aussi bien vers les fixes que les mobiles à partir de 0,19€/j en illimité!!!!
Syndication / flux RSS
voila mon Google PageRank™ - service offert par http://www.mon-pagerank.com/

Ce site est listé dans la catégorie Maroc : Portail Maroc de l'annuaire Referencement et Dictionnaire