CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de détection des robots pour webmaster

Marocsearch Environnement et Ecologie
Cacher/Afficher 
Rubriques     Rubriques
Cacher/Afficher 
Articles au Hazard     Articles au Hazard
Cacher/Afficher 
A méditer     A méditer
L'homme est le plus grand prédateur que la terre ait connu. L'animal tue pour se nourrir, l'homme tue par convictions.


La Terre est la seule planète connue où l’eau existe sous forme liquide. Les océans représentent 71 % de sa surface et régulent le climat par des échanges avec l’atmosphère.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Les océans ont accueilli les premières formes de vie. Il y a 3,8 milliards d’années, les conditions de chaleur et de lumière étaient réunies pour permettre l'éclosion des premiers organismes.


De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, - Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, - De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, - Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.


Parmi les écosystèmes marins, le littoral est un milieu naturel extrêmement riche en biodiversité et très attirant pour l’homme qui l’investit au risque de le détruire.


Vieille terre, rongée par les âges, rabotée de pluies et de tempêtes, épuisée de végétation, mais prête, indéfiniment, à produire ce qu'il faut pour que se succèdent les vivants!


L’homme cherche à se loger, se nourrir et se déplacer. Les activités qu’il génère ont des conséquences sur le milieu marin et les êtres vivants au point de rompre un équilibre vital.


Chaque être humain a le devoir sacré de veiller sur la bonne santé de notre Terre-Mère, parce que c'est d'elle que provient toute vie. Afin d'accomplir cette tâche, nous devons reconnaître l'ennemi - celui qui se trouve à l'intérieur de chacun de nous. Nous devons commencer par nous-mêmes...


Des rapports avec la terre basés exclusivement sur l'utilisation de celle-ci en vue de la croissance économique ne peuvent que mener à sa dégradation, en même temps qu'à la dépréciation de la vie humaine.


Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que les 75% des habitants de la terre.


Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Une société qui invente le jardin zoologique est une société prete pour la télévision. Dès qu'on pense qu'il est intéressant de regarder des animaux hors de leur contexte naturel, il devient pensable de contempler le monde entier depuis son salon.


Les droits de l’homme comme être vivant s’arrêtent aux limites où l’homme peut nuire aux espèces vivants « Lévi-Strauss, 90) Le droit de l’environnement n’est pas un droit de l’homme sur l’environnement, mais un droit de l’environnement sur l’homme.


Cacher/Afficher 
Encyclopedia     Encyclopedia
Cacher/Afficher 
Nos Partenaires     Nos Partenaires
Cacher/Afficher 
Total Hits     Total Hits
Nous avons reçus
4779385
pages vues depuis Mars 2007
 
 
 Santé: PALUDISME, DIARRHEES, MALNUTRITION
Le lourd tribut du changement climatique
« Protéger la santé face au changement climatique ». Tel est le thème de la Journée mondiale de la santé célébrée chaque 7 avril, marquant ainsi l’entrée en vigueur de la constitution de l’Organisation mondiale de la Santé (1948).

La journée a été une occasion de faire un plaidoyer auprès des partenaires de la Santé, afin d’associer le plus grand nombre de personnes à la campagne mondiale destinée à protéger la santé des effets néfastes du changement climatique. La Journée mondiale de la santé célébrée hier à travers le monde a été une occasion, selon le directeur du Cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention, Cheikh Issa Sall, de lancer un plaidoyer auprès des décideurs politiques et partenaires de la Santé afin d’associer le plus grand nombre de personnes à la campagne mondiale destinée à protéger la santé des effets néfastes du changement climatique.

Venu présider la cérémonie officielle de la journée qui a eu lieu dans les locaux du Service national de l’éducation et de l’information pour la santé (Sneips), Cheikh Issa Sall a fait savoir que si les tendances actuelles du réchauffement climatique se poursuivent, l’Humanité risque de connaître un surcroît de traumatismes, de maladies et de décès associés à des catastrophes naturelles et à des vagues de chaleur.

Au niveau mondial, déjà plus de 60.000 décès sont enregistrés chaque année suite à des catastrophes naturelles liées au changement climatique. Pis, se désole-t-il : « il y aura une augmentation des taux de maladies transmises par les aliments, l’eau ou des vecteurs ainsi qu’un accroissement des décès prématurés et des cas de maladies liés à la pollution atmosphérique ».

Il a indiqué dans ses explications, qu’un certain nombre de maladies, dont les plus meurtrières, sont sensibles aux conditions climatiques. Il s’agit du paludisme, de la diarrhée et de la malnutrition qui provoquent, chaque année, plus de trois millions de décès et l’on peut s’attendre à ce que l’évolution des schémas climatiques et la diminution des réserves en eau aient des conséquences sur l’augmentation de ces maladies et problèmes, informe Cheikh Issa Sall.

Le choix du thème « Protéger la santé face au changement climatique » est justifié par le fait que le phénomène du changement climatique est l’un des plus grands défis du monde actuel, a déclaré le représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (Oms) à Dakar, le Dr Antonio Pédro Filipe Junior.

Avant d’ajouter que : « le changement climatique est une menace émergente pour la sécurité sanitaire parce qu’il accentue la pression sur les systèmes de santé publique, notamment dans les pays en développement ».

Et de poursuivre : « le changement climatique contribue directement au changement dans la répartition géographique des maladies vectorielles telles que le paludisme et la survenue d’épidémies de méningite à méningocoques, de fièvres de la vallée du Rift et de choléra dans les zones jusque-là épargnée ».

Ce qui lui fait dire que la protection de la santé face au changement climatique requiert des actions dynamiques pour s’attaquer aux faiblesses actuelles des systèmes de protection de la santé et aux défis supplémentaire associés à la gestion des risques pour la santé.

C’est pourquoi l’Oms, informe-t-il, élabore actuellement une stratégie et un plan d’actions visant à appuyer les efforts des Etats membres dans le cadre du renforcement des capacités, mais surtout mettre en œuvre des interventions efficaces pour atténuer les effets du changement climatique.

Ce changement climatique qui, d’ici la fin du 21e siècle, à cause du réchauffement de manière globale, note Cheikh Ndiaye, ingénieur sanitaire à l’Oms, se situerait entre 1,8 et 4 degrés avec une élévation du niveau des océans de près 590 mm. Cheikh Ndiaye a également animé un panel où il est largement revenu sur les effets du changement climatique sur la santé.


Eugène KALY

Source: http://www.lesoleil.sn/article.php3?id_article=35146
Photo: http://www.unicef.fr/mediastore/1/630-2.jpg
 
Cacher/Afficher 
Liens connexes     Liens connexes
Cacher/Afficher 
Notez l'Article     Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

Cacher/Afficher 
Options     Options
Sujet(s) associé(s) à l'article

NutritionSanté

Sur Kleema créez vos numéros préférés vers l'Algérie et le Maroc aussi bien vers les fixes que les mobiles à partir de 0,19€/j en illimité!!!!
Syndication / flux RSS
voila mon Google PageRank™ - service offert par http://www.mon-pagerank.com/

Ce site est listé dans la catégorie Maroc : Portail Maroc de l'annuaire Referencement et Dictionnaire