CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de détection des robots pour webmaster

Marocsearch Environnement et Ecologie
Cacher/Afficher 
Rubriques     Rubriques
Cacher/Afficher 
Articles au Hazard     Articles au Hazard
Cacher/Afficher 
A méditer     A méditer
L'homme est le plus grand prédateur que la terre ait connu. L'animal tue pour se nourrir, l'homme tue par convictions.


La Terre est la seule planète connue où l’eau existe sous forme liquide. Les océans représentent 71 % de sa surface et régulent le climat par des échanges avec l’atmosphère.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Les océans ont accueilli les premières formes de vie. Il y a 3,8 milliards d’années, les conditions de chaleur et de lumière étaient réunies pour permettre l'éclosion des premiers organismes.


De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, - Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, - De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, - Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.


Parmi les écosystèmes marins, le littoral est un milieu naturel extrêmement riche en biodiversité et très attirant pour l’homme qui l’investit au risque de le détruire.


Vieille terre, rongée par les âges, rabotée de pluies et de tempêtes, épuisée de végétation, mais prête, indéfiniment, à produire ce qu'il faut pour que se succèdent les vivants!


L’homme cherche à se loger, se nourrir et se déplacer. Les activités qu’il génère ont des conséquences sur le milieu marin et les êtres vivants au point de rompre un équilibre vital.


Chaque être humain a le devoir sacré de veiller sur la bonne santé de notre Terre-Mère, parce que c'est d'elle que provient toute vie. Afin d'accomplir cette tâche, nous devons reconnaître l'ennemi - celui qui se trouve à l'intérieur de chacun de nous. Nous devons commencer par nous-mêmes...


Des rapports avec la terre basés exclusivement sur l'utilisation de celle-ci en vue de la croissance économique ne peuvent que mener à sa dégradation, en même temps qu'à la dépréciation de la vie humaine.


Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que les 75% des habitants de la terre.


Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Une société qui invente le jardin zoologique est une société prete pour la télévision. Dès qu'on pense qu'il est intéressant de regarder des animaux hors de leur contexte naturel, il devient pensable de contempler le monde entier depuis son salon.


Les droits de l’homme comme être vivant s’arrêtent aux limites où l’homme peut nuire aux espèces vivants « Lévi-Strauss, 90) Le droit de l’environnement n’est pas un droit de l’homme sur l’environnement, mais un droit de l’environnement sur l’homme.


Cacher/Afficher 
Encyclopedia     Encyclopedia
Cacher/Afficher 
Nos Partenaires     Nos Partenaires
Cacher/Afficher 
Total Hits     Total Hits
Nous avons reçus
4768781
pages vues depuis Mars 2007
 
 
 Biodiversité: La protection de la faune et de la flore
La faune et la flore sont mises à la disposition de l'homme pour ses besoins. Depuis son existence, l'homme a tant exploité ces richesses afin de pouvoir subvenir à ses besoins qu'actuellement, ces ressources naturelles sont devenues insuffisantes.
Quelles en sont les raisons ? Quelles sont les mesures à prendre pour protéger cette nature ? L'augmentation de la population dans le monde a une répercussion sur la nature où l'homme vit actuellement. La vitesse avec laquelle l'homme détruit son environnement ne correspond pas au rythme que la nature dispose pour se recycler.

En effet, les ressources s'avèrent insuffisantes malgré les différentes inventions issues des recherches. La faune et la flore sont les premières victimes de la transformation que l'homme effectue sur la terre pour vivre puisque ces matières premières lui sont indispensables, mais la nature a besoin de plus de temps pour sa restructuration. L'homme doit être conscient de ce phénomène et prendre les précautions nécessaires. Par exemple, des arbres sont coupés pour la construction d'une habitation ou pour d'autres utilisations en retour, si des arbustes ne sont pas plantés en vue du remplacement de ces bois, cela provoquera une réduction importante de la forêt. Tout le monde doit savoir qu'un arbre a besoin d'une dizaine d'années, voire plus, pour devenir adulte et arriver à la hauteur nécessaire. Grâce à ses recherches, l'homme a pu construire des habitations, découvrir un vaccin ou des médicaments, créer des industries permettant de transformer des réserves de la nature en des matières nécessaires à sa vie (ex. du pétrole . Pour parvenir à ses fins, il a besoin d'espace ainsi, il détruira les arbres qui l'entourent et utilisera l'espace obtenu pour ces constructions. window.google_render_ad();
Dans ce cas, une partie de sa biodiversité disparaît à cause de l'invention de l'homme. Par ailleurs, la pratique d'un certain mode de vie est néfaste à la nature : culture sur brûlis, feu de brousse, etc. Pour le cas des pays en voie de développement, l'insuffisance alimentaire et la pauvreté incitent la population à détruire la faune et la flore. De génération en génération, ce mode de vie néglige complètement la valeur de la nature et ne prévoit pas ses conséquences dans les prochaines années.
La mission la plus importante dans le cadre de la protection des espèces animales et végétales, est l'isolement des faunes et flores restantes dans leur milieu naturel. Cela signifie la création des aires protégées et des réserves spéciales puisque la préservation de ces espèces est favorisée par leur milieu naturel à cause de l'interdépendance entre eux. Cette interdépendance s'explique par le fait que la nourriture de la faune se trouve dans les plantes, tandis que certaines plantes ont besoin de ces animaux pour leur pollinisation (le cas des lémuriens de Madagascar et d'autres insectes telles les abeilles, etc.). Certes, ces mesures sont déjà prises par presque tous les états dans le monde entier, mais il faut faire plus d'efforts. Une sensibilisation de la population devrait se faire en permanence afin d'inciter les gens à ne pas tuer ces animaux qui vivent dans la nature. Ainsi, l'homme devrait être conscientisé que laisser en vie ces animaux est un acte de grande valeur pour lui et pour son environnement. Par ailleurs, les lois en vigueur doivent être appliquées afin de sanctionner les actions de destruction de la nature.
La protection de la faune et la flore est un facteur nécessaire à la vie de l'homme puisque l'immensité et la diversité des plantes, et surtout de la forêt, provoquent une augmentation d'absorption de carbone. Les dioxydes de carbone, émis par les différentes industries et les voitures, détruisent la couche d'ozone nécessaire dans l'atmosphère. Il est nécessaire de protéger surtout la flore. Le changement climatique actuel est dû à la déforestation qui réduit les couches d'ozone provoquant ainsi le réchauffement de la terre. Le rayon du soleil n'est plus entièrement filtré par cette sorte de bouclier : les blocs de glace se fondent petit à petit, il y a beaucoup plus d'orages et de violents cyclones et le climat devient de plus en plus chaud. Non seulement, les grandes personnes ont besoin de prendre conscience de la nécessité d'une meilleure protection de la faune et de la flore, mais les enfants sont aussi concernés et il leur est nécessaire de préserver dès maintenant leur environnement futur. Les systèmes de médiatisation et d'éducation jouent donc un rôle important dans ce sens : à l'école ou à la maison, ces jeunes personnes devraient être conscientisées de l'importance de la nature. Dès leur plus jeune âge, les conséquences de la destruction de la nature doivent leur être rappelés de temps en temps afin qu'ils ne commettent pas les mêmes erreurs commises auparavant. Leur faire connaître de visu ces phénomènes s'avère être une méthode efficace pour les influencer. Le destin de l'homme est de vivre en parfaite harmonie avec son milieu naturel. Il doit en permanence respect et protection à la faune et à la flore car il dépend d'eux et leur durabilité dépend de l'homme.

 

Source: http://www.web-libre.org/dossiers/protection-faune-flore,6371.html

Video: http://www.youtube.com/watch?v=bHNrjHK6YcM

 
Cacher/Afficher 
Liens connexes     Liens connexes
Cacher/Afficher 
Notez l'Article     Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

Cacher/Afficher 
Options     Options
Sujet(s) associé(s) à l'article

BiodiversitéClimatDésertificationEffet de serreEnvironnementSanté

Sur Kleema créez vos numéros préférés vers l'Algérie et le Maroc aussi bien vers les fixes que les mobiles à partir de 0,19€/j en illimité!!!!
Syndication / flux RSS
voila mon Google PageRank™ - service offert par http://www.mon-pagerank.com/

Ce site est listé dans la catégorie Maroc : Portail Maroc de l'annuaire Referencement et Dictionnaire