CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de détection des robots pour webmaster

Marocsearch Environnement et Ecologie
Cacher/Afficher 
Rubriques     Rubriques
Cacher/Afficher 
Articles au Hazard     Articles au Hazard
Cacher/Afficher 
A méditer     A méditer
L'homme est le plus grand prédateur que la terre ait connu. L'animal tue pour se nourrir, l'homme tue par convictions.


La Terre est la seule planète connue où l’eau existe sous forme liquide. Les océans représentent 71 % de sa surface et régulent le climat par des échanges avec l’atmosphère.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Les océans ont accueilli les premières formes de vie. Il y a 3,8 milliards d’années, les conditions de chaleur et de lumière étaient réunies pour permettre l'éclosion des premiers organismes.


De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, - Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, - De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, - Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.


Parmi les écosystèmes marins, le littoral est un milieu naturel extrêmement riche en biodiversité et très attirant pour l’homme qui l’investit au risque de le détruire.


Vieille terre, rongée par les âges, rabotée de pluies et de tempêtes, épuisée de végétation, mais prête, indéfiniment, à produire ce qu'il faut pour que se succèdent les vivants!


L’homme cherche à se loger, se nourrir et se déplacer. Les activités qu’il génère ont des conséquences sur le milieu marin et les êtres vivants au point de rompre un équilibre vital.


Chaque être humain a le devoir sacré de veiller sur la bonne santé de notre Terre-Mère, parce que c'est d'elle que provient toute vie. Afin d'accomplir cette tâche, nous devons reconnaître l'ennemi - celui qui se trouve à l'intérieur de chacun de nous. Nous devons commencer par nous-mêmes...


Des rapports avec la terre basés exclusivement sur l'utilisation de celle-ci en vue de la croissance économique ne peuvent que mener à sa dégradation, en même temps qu'à la dépréciation de la vie humaine.


Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que les 75% des habitants de la terre.


Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Une société qui invente le jardin zoologique est une société prete pour la télévision. Dès qu'on pense qu'il est intéressant de regarder des animaux hors de leur contexte naturel, il devient pensable de contempler le monde entier depuis son salon.


Les droits de l’homme comme être vivant s’arrêtent aux limites où l’homme peut nuire aux espèces vivants « Lévi-Strauss, 90) Le droit de l’environnement n’est pas un droit de l’homme sur l’environnement, mais un droit de l’environnement sur l’homme.


Cacher/Afficher 
Encyclopedia     Encyclopedia
Cacher/Afficher 
Nos Partenaires     Nos Partenaires
Cacher/Afficher 
Total Hits     Total Hits
Nous avons reçus
4931358
pages vues depuis Mars 2007
 
 
 Climat: Risque demballement

Ce n'est un secret pour personne, malgré les polémiques. L'homme joue un rôle dans le réchauffement climatique via la combustion des hydrocarbures fossiles, qui piégeaient du carbone depuis des millions d'années.

Cette combustion engendre des grandes quantités de CO2, qui augmentent l'effet de serre, ce qui participe au réchauffement.

Les gens qui rejettent l'hypothèse selon laquelle l'homme est responsable du réchauffement climatique, expliquent que c'est l'augmentation de la température qui entraîne une augmentation du taux de CO2 dans l'atmosphère, en se basant sur des mesures prise, notamment dans les calottes glaciaires des pôles qui piègent l'air pendant des millions d'années.



Ils ont raison sur ce point, l'augmentation de la température augmente le taux de CO2 dans l'air, en effet les équilibres entre les océans et l'atmosphère changent, et le CO2 dissout dans les océans se libère. Par contre ils en déduisent que le taux de CO2 dans l'air n'influe pas sur la température, ce qui est absolument faux.

En fait, le réchauffement climatique est, en partie au moins, dû à l'augmentation du taux de CO2 dans l'air. Cette augmentation va se poursuivre, car l'humanité ne semble pas avoir envie de se passer d'énergie fossile, et le taux de CO2 augmentera encore, car le CO2 de l'océan sera libéré.

De plus, le réchauffement risque d'entraîner la disparition du permafrost , sol gelé toute l'année en profondeur présent dans les régions subpolaires. Or ce permafrost est un réservoir de méthane, qui vient de la digestion des déchets organiques par certaines bactéries. Or, le méthane est aussi un gaz à effet de serre, dont le taux dans l'atmosphère augmente aussi à cause des activités humaines (élevage des ruminants).

Vous pouvez voir en violet ici les zones de permafrost. Leur surface est très importante et leur dégazage pourrait entraîner un véritable emballement de l'effet de serre, entraînant une augmentation de plusieurs degrés de la température moyenne de la terre, qui est je vous rappelle d'un peu plus de quinze degrés. De plus, des hydrates de méthane (c'est à dire du méthane emprisonné dans de l'eau) sont aussi présents dans les fonds sous marins. L'augmentation de la température devrait aussi les libérer.

Bref, nous avons encore beaucoup d'incertitudes sur l'évolution des températures à venir, mais les prévisions ne sont pas rassurantes. La seule solution serait de ralentir fortement nos émissions, et de trouver des solutions pour stocker à nouveau le carbone, afin d'essayer de ralentir les variations du climat, et de donner à nos scientifiques quelques décennies supplémentaires pour connaître les véritables impacts des changements climatiques, et les solution pour l'empêcher.

 

Source: http://www.democratiedurableblog.fr/index.php?post/2008/07/15/risques-demballement-climatique

Video: http://www.youtube.com/watch?v=exTaIKuz674

 
Cacher/Afficher 
Liens connexes     Liens connexes
Cacher/Afficher 
Notez l'Article     Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

Cacher/Afficher 
Options     Options
Sujet(s) associé(s) à l'article

ClimatEffet de serreEnvironnement

Sur Kleema créez vos numéros préférés vers l'Algérie et le Maroc aussi bien vers les fixes que les mobiles à partir de 0,19€/j en illimité!!!!
Syndication / flux RSS
voila mon Google PageRank™ - service offert par http://www.mon-pagerank.com/

Ce site est listé dans la catégorie Maroc : Portail Maroc de l'annuaire Referencement et Dictionnaire