CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de détection des robots pour webmaster

Marocsearch Environnement et Ecologie
Cacher/Afficher 
Rubriques     Rubriques
Cacher/Afficher 
Articles au Hazard     Articles au Hazard
Cacher/Afficher 
A méditer     A méditer
L'homme est le plus grand prédateur que la terre ait connu. L'animal tue pour se nourrir, l'homme tue par convictions.


La Terre est la seule planète connue où l’eau existe sous forme liquide. Les océans représentent 71 % de sa surface et régulent le climat par des échanges avec l’atmosphère.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Les océans ont accueilli les premières formes de vie. Il y a 3,8 milliards d’années, les conditions de chaleur et de lumière étaient réunies pour permettre l'éclosion des premiers organismes.


De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, - Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, - De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, - Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.


Parmi les écosystèmes marins, le littoral est un milieu naturel extrêmement riche en biodiversité et très attirant pour l’homme qui l’investit au risque de le détruire.


Vieille terre, rongée par les âges, rabotée de pluies et de tempêtes, épuisée de végétation, mais prête, indéfiniment, à produire ce qu'il faut pour que se succèdent les vivants!


L’homme cherche à se loger, se nourrir et se déplacer. Les activités qu’il génère ont des conséquences sur le milieu marin et les êtres vivants au point de rompre un équilibre vital.


Chaque être humain a le devoir sacré de veiller sur la bonne santé de notre Terre-Mère, parce que c'est d'elle que provient toute vie. Afin d'accomplir cette tâche, nous devons reconnaître l'ennemi - celui qui se trouve à l'intérieur de chacun de nous. Nous devons commencer par nous-mêmes...


Des rapports avec la terre basés exclusivement sur l'utilisation de celle-ci en vue de la croissance économique ne peuvent que mener à sa dégradation, en même temps qu'à la dépréciation de la vie humaine.


Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que les 75% des habitants de la terre.


Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Une société qui invente le jardin zoologique est une société prete pour la télévision. Dès qu'on pense qu'il est intéressant de regarder des animaux hors de leur contexte naturel, il devient pensable de contempler le monde entier depuis son salon.


Les droits de l’homme comme être vivant s’arrêtent aux limites où l’homme peut nuire aux espèces vivants « Lévi-Strauss, 90) Le droit de l’environnement n’est pas un droit de l’homme sur l’environnement, mais un droit de l’environnement sur l’homme.


Cacher/Afficher 
Encyclopedia     Encyclopedia
Cacher/Afficher 
Nos Partenaires     Nos Partenaires
Cacher/Afficher 
Total Hits     Total Hits
Nous avons reçus
4697099
pages vues depuis Mars 2007
 
 
 Effet de serre: Climat : réunion des représentants de 20 pays à Tokyo
Les représentants de 20 nations ont entamé à Tokyo 2 jours de débats pour tenter de juguler le réchauffement climatique provoqué par les transports, responsables d'un quart des émissions de carbone.

Le Japon avait invité les ministres des Transports de 22 pays pour discuter des gaz à effet de serre, que les scientifiques recommandent de réduire de 25% à 40% d'ici 2020 pour garder un climat gérable à la fin du siècle.

"Les pays présents à cette réunion reconnaissent la nécessité de contrôler les émissions du secteur des transports", a déclaré aux journalistes Yvo de Boer, le plus haut responsable du climat aux Nations unies.

Les participants ont compris que "nous avons besoin de la coopération internationale en particulier pour réduire les émissions dans le transport aérien et maritime", a ajouté le secrétaire-exécutif de la Convention de l'ONU sur les changements climatiques (CNUCC).

Cette réunion entre dans le cadre d'une série de rencontres destinées à préparer la conférence de Copenhague (Danemark) en décembre, où devrait être approuvé un traité pour l'action en faveur du climat après 2012, date d'expiration du Protocole de Kyoto.

À ce jour, seuls les 37 pays industrialisés signataires de ce traité sont soumis à des objectifs contraignants de réduction de leurs émissions polluantes jusqu'à 2012.

Le président américain sortant, George W. Bush, avait rejeté le Protocole, le jugeant trop coûteux pour l'économie américaine.

Son successeur, Barack Obama, qui prendra ses fonctions cette semaine, a, lui, promis un engagement fort des États-Unis dans le domaine du changement climatique et des investissements dans "l'économie verte".

Les transports représentent 23% des émissions de carbone, selon l'Agence internationale de l'énergie, mais seuls les transports terrestres avaient été mentionnés dans le Protocole de Kyoto, ceux par voie aérienne et maritime étant exclus en raison de leur nature internationale.

À l'ouverture des débats, le Premier ministre japonais, Taro Aso, a estimé que "chaque habitant de la Terre devrait agir de façon responsable afin de protéger notre planète". "Je souhaiterais que les pays participants accélèrent leurs efforts pour réduire les émissions de C02 dans le secteur des transports, mais aussi pour aider les pays en développement, en utilisant leurs technologies et leur expérience", a-t-il ajouté.

Le Japon a accueilli en 1997 les négociations qui ont débouché sur le Protocole de Kyoto, mais est en retard sur ses engagements en matière de réduction des gaz à effet de serre. Il s'est fixé un objectif à long terme de réduction de 60% à 80% de ses émissions de carbone par rapport au niveau actuel mais n'a pas donné d'objectif chiffré à moyen terme.

 

Source: http://lecourrier.vnagency.com.vn/default.asp?xt=XT34&page=newsdetail&newsid=49142

Video: http://www.dailymotion.com/video/x4ash4_13-climat-histoire-dune-guerre-secr_news

 
Cacher/Afficher 
Liens connexes     Liens connexes
Cacher/Afficher 
Notez l'Article     Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

Cacher/Afficher 
Options     Options
Sujet(s) associé(s) à l'article

ClimatEffet de serreEnvironnement

Sur Kleema créez vos numéros préférés vers l'Algérie et le Maroc aussi bien vers les fixes que les mobiles à partir de 0,19€/j en illimité!!!!
Syndication / flux RSS
voila mon Google PageRank™ - service offert par http://www.mon-pagerank.com/

Ce site est listé dans la catégorie Maroc : Portail Maroc de l'annuaire Referencement et Dictionnaire