CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de détection des robots pour webmaster

Marocsearch Environnement et Ecologie
Cacher/Afficher 
Rubriques     Rubriques
Cacher/Afficher 
Articles au Hazard     Articles au Hazard
Cacher/Afficher 
A méditer     A méditer
L'homme est le plus grand prédateur que la terre ait connu. L'animal tue pour se nourrir, l'homme tue par convictions.


La Terre est la seule planète connue où l’eau existe sous forme liquide. Les océans représentent 71 % de sa surface et régulent le climat par des échanges avec l’atmosphère.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Les océans ont accueilli les premières formes de vie. Il y a 3,8 milliards d’années, les conditions de chaleur et de lumière étaient réunies pour permettre l'éclosion des premiers organismes.


De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, - Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, - De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, - Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.


Parmi les écosystèmes marins, le littoral est un milieu naturel extrêmement riche en biodiversité et très attirant pour l’homme qui l’investit au risque de le détruire.


Vieille terre, rongée par les âges, rabotée de pluies et de tempêtes, épuisée de végétation, mais prête, indéfiniment, à produire ce qu'il faut pour que se succèdent les vivants!


L’homme cherche à se loger, se nourrir et se déplacer. Les activités qu’il génère ont des conséquences sur le milieu marin et les êtres vivants au point de rompre un équilibre vital.


Chaque être humain a le devoir sacré de veiller sur la bonne santé de notre Terre-Mère, parce que c'est d'elle que provient toute vie. Afin d'accomplir cette tâche, nous devons reconnaître l'ennemi - celui qui se trouve à l'intérieur de chacun de nous. Nous devons commencer par nous-mêmes...


Des rapports avec la terre basés exclusivement sur l'utilisation de celle-ci en vue de la croissance économique ne peuvent que mener à sa dégradation, en même temps qu'à la dépréciation de la vie humaine.


Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que les 75% des habitants de la terre.


Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Une société qui invente le jardin zoologique est une société prete pour la télévision. Dès qu'on pense qu'il est intéressant de regarder des animaux hors de leur contexte naturel, il devient pensable de contempler le monde entier depuis son salon.


Les droits de l’homme comme être vivant s’arrêtent aux limites où l’homme peut nuire aux espèces vivants « Lévi-Strauss, 90) Le droit de l’environnement n’est pas un droit de l’homme sur l’environnement, mais un droit de l’environnement sur l’homme.


Cacher/Afficher 
Encyclopedia     Encyclopedia
Cacher/Afficher 
Nos Partenaires     Nos Partenaires
Cacher/Afficher 
Total Hits     Total Hits
Nous avons reçus
4930815
pages vues depuis Mars 2007
 
 
 Santé: Projet de recherche EDEN sur les maladies émergentes en Europe.
Projet de recherche EDEN sur les maladies émergentes en Europe. Le Maroc, après la Finlande en 2006, la Turquie en 2007 et la république Tchèque en 2008, accueille du 12 au 16 janvier 2009, à Marrakech, la 4ème réunion annuelle du Projet de recherche EDEN sur les maladies émergentes transmises par des vecteurs.

En janvier 2009 aura lieu la 4ème réunion annuelle du Projet de recherche EDEN sur les maladies émergentes transmises par des vecteurs, dans un environnement européen en pleine évolution.



Ce colloque international sur les maladies vectorielles qui émergent en Europe se déroule cette année à Marrakech (Maroc) du 12 au 16 janvier et fera le point sur ces maladies dites émergentes et qui n'ont pas de frontière. Renaud Lancelot, chercheur au Cirad est coordinateur du projet EDEN.

Le Maroc, après la Finlande en 2006, la Turquie en 2007 et la république Tchèque en 2008, accueille du 12 au 16 janvier 2009, à Marrakech, la 4ème réunion annuelle du Projet de recherche EDEN sur les maladies émergentes transmises par des vecteurs, dans un environnement européen en pleine évolution.

Intégré au 6ème PCRDT (Programme cadre de recherche et du développement technologique) de la Commission européenne, le projet EDEN démarrait en 2004 sur une initiative du Cirad, de l'Ird et de l'Institut Pasteur de Paris pour une durée de cinq ans.

Le projet EDEN réunit 49 institutions partenaires dans 24 pays pour la plupart européens. «Le défi scientifique d'EDEN était d'intégrer l'approche de spécialistes de la biologie et de l'écologie des vecteurs et des maladies à celle d'équipes de modélisation, afin de comprendre l'effet des changements environnementaux sur la transmission des maladies, et d'en prévoir les conséquences. Nous sommes en passe de réussir, et nos résultats intéressent beaucoup les agences de santé publique » explique Renaud Lancelot, coordinateur du projet et chercheur au Cirad.

L'impact des changements environnementaux, mais également économiques et sociaux, sur le risque d'introduction, d'installation et de diffusion de maladies émergentes sur le territoire européen et le pourtour méditerranéen, est ainsi quantifié par les chercheurs.

Le projet EDEN couvre l'ensemble des écosystèmes européens et utilise comme modèles des maladies sensibles aux changements environnementaux et transmises par des insectes, des tiques ou des rongeurs eux-mêmes très sensibles aux changements environnementaux : l'encéphalite à tiques, fréquente en Europe centrale et du Nord ; la fièvre hémorragique avec syndrome rénal, transmise à l'homme par contact avec de l'urine ou des fèces de rongeurs, et fléau sanitaire dans les pays scandinaves (plus de 3 000 cas pour la seule Finlande cet automne), mais aussi en Belgique et dans le nord-est de la France ; la leishmaniose, transmise par des moucherons piqueurs communs dans les zones plutôt sèches de la Méditerranée, dont le chien et le renard sont des réservoir ; le paludisme, éradiqué naguère d'Europe, mais dont les risques de réapparition suscitent des craintes dans le bassin méditerranéen ; la fièvre West Nile, transportée par les oiseaux migrateurs et transmise par des moustiques, qui s'est manifestée à l'automne en Italie, en Autriche, en Roumanie ; la fièvre de la vallée du Rift, transmise par des moustiques, qui cause actuellement des épidémies chez les ruminants et l'homme en Afrique et dans la péninsule arabe, et menace le bassin méditerranéen.

Le développement de méthodes et outils communs de télédétection (caractériser les changements environnementaux) et de modélisation mathématique (représenter des dynamiques épidémiologiques) permettent à la fois de comprendre et modéliser les mécanismes d'émergence tout en identifiant les écosystèmes exposés à des risques sanitaires.

Ces résultats scientifiques ouvrent la voie à des innovations dans le domaine de la santé publique : cartographie dynamique du risque, aide à la décision pour la surveillance et le contrôle des maladies qui ne connaissent pas les frontières, comme l'ont montré les exemples récents d'épidémie de chikungunya ou de maladie de la langue bleue.

L'Institut National d'Hygiène et l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II accueillent en 2009, la 4ème réunion annuelle du Projet EDEN. Plus de 150 participants, parmi les plus éminents spécialistes des maladies émergentes, de leur vecteur et de la modélisation en épidémiologie et en écologie, seront présents. Auparavant, le rapport annuel des recherches effectuées dans les 24 pays aura été présenté à la Commission européenne.

Les 12 et 13 janvier les étudiants en thèse se réunissent pour présenter leurs travaux et construire les réseaux scientifiques du futur. Le 14 janvier, au cours de la session plénière ouverte au public, les 49 institutions partenaires d'EDEN présenteront leurs résultats scientifiques et en débattront. Ils prépareront également la conférence internationale marquant la fin du projet, qui aura lieu à Montpellier (France) en mai 2010. (Source : CIRAD)

 
Cacher/Afficher 
Liens connexes     Liens connexes
Cacher/Afficher 
Notez l'Article     Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

Cacher/Afficher 
Options     Options
Sujet(s) associé(s) à l'article

EnvironnementSanté

Sur Kleema créez vos numéros préférés vers l'Algérie et le Maroc aussi bien vers les fixes que les mobiles à partir de 0,19€/j en illimité!!!!
Syndication / flux RSS
voila mon Google PageRank™ - service offert par http://www.mon-pagerank.com/

Ce site est listé dans la catégorie Maroc : Portail Maroc de l'annuaire Referencement et Dictionnaire