CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de détection des robots pour webmaster

Marocsearch Environnement et Ecologie
Cacher/Afficher 
Rubriques     Rubriques
Cacher/Afficher 
Articles au Hazard     Articles au Hazard
Cacher/Afficher 
A méditer     A méditer
L'homme est le plus grand prédateur que la terre ait connu. L'animal tue pour se nourrir, l'homme tue par convictions.


La Terre est la seule planète connue où l’eau existe sous forme liquide. Les océans représentent 71 % de sa surface et régulent le climat par des échanges avec l’atmosphère.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Les océans ont accueilli les premières formes de vie. Il y a 3,8 milliards d’années, les conditions de chaleur et de lumière étaient réunies pour permettre l'éclosion des premiers organismes.


De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, - Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, - De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, - Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.


Parmi les écosystèmes marins, le littoral est un milieu naturel extrêmement riche en biodiversité et très attirant pour l’homme qui l’investit au risque de le détruire.


Vieille terre, rongée par les âges, rabotée de pluies et de tempêtes, épuisée de végétation, mais prête, indéfiniment, à produire ce qu'il faut pour que se succèdent les vivants!


L’homme cherche à se loger, se nourrir et se déplacer. Les activités qu’il génère ont des conséquences sur le milieu marin et les êtres vivants au point de rompre un équilibre vital.


Chaque être humain a le devoir sacré de veiller sur la bonne santé de notre Terre-Mère, parce que c'est d'elle que provient toute vie. Afin d'accomplir cette tâche, nous devons reconnaître l'ennemi - celui qui se trouve à l'intérieur de chacun de nous. Nous devons commencer par nous-mêmes...


Des rapports avec la terre basés exclusivement sur l'utilisation de celle-ci en vue de la croissance économique ne peuvent que mener à sa dégradation, en même temps qu'à la dépréciation de la vie humaine.


Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que les 75% des habitants de la terre.


Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Une société qui invente le jardin zoologique est une société prete pour la télévision. Dès qu'on pense qu'il est intéressant de regarder des animaux hors de leur contexte naturel, il devient pensable de contempler le monde entier depuis son salon.


Les droits de l’homme comme être vivant s’arrêtent aux limites où l’homme peut nuire aux espèces vivants « Lévi-Strauss, 90) Le droit de l’environnement n’est pas un droit de l’homme sur l’environnement, mais un droit de l’environnement sur l’homme.


Cacher/Afficher 
Encyclopedia     Encyclopedia
Cacher/Afficher 
Nos Partenaires     Nos Partenaires
Cacher/Afficher 
Total Hits     Total Hits
Nous avons reçus
4778852
pages vues depuis Mars 2007
 
 
 Biodiversité: Dans le blizzard austral, la guerre des baleines est engagée
Chaque année, les feuilles tombent en automne, les magasines féminins proposent des régimes à l'approche de l'été et les écologistes prennent en chasse la flotte baleinière japonaise en décembre.
Et si Greenpeace a choisi de laisser son navire à quai cette année, la Sea Shepherd Conservation Society du pirate des mers Paul Watson a engagé le combat dans les eaux de l'océan austral.

Cette année, le Japon avait choisi la discrétion (1) pour sa campagne australe qui vise à capturer neuf cents baleines à des fins officiellement scientifiques. L'organisation écologiste Greenpeace avait prévenu qu'elle ne participerait pas à la chasse aux chasseurs de baleines. Greenpeace a choisi de rester à terre et de médiatiser le procès fait à deux de ses militants. Ils avaient été arrêtés en juin dernier pour avoir volé des cartons de viande de baleine dans le but de démontrer l'existence d'un trafic.(2)

En mer, le Nisshin Maru , le navire-amiral de la flotte japonaise, n'aura pas pour autant les mains libres. Car Paul Watson est dans son sillage. Cet écologiste prêt à en découdre (il a déjà éperonné volontairement des navires-baleiniers) a engagé les hostilités cette semaine, non loin des eaux Antarctiques françaises. Six navires japonais seraient à l'œuvre.

Vendredi soir, le Steve Irwin , le navire conduit par Paul Watson, a tenté une première attaque en envoyant une vedette s'approcher d'un navire japonais pour y jeter des bombes puantes. Devant le durcissement des conditions météorologiques (vents de 50 nœuds, soit 90 km/h), les militants ont renoncé. L'an dernier, deux d'entre eux avaient été capturés par les chasseurs japonais après être montés à bord de l'un de leurs navires. Ils avaient été relâchés deux jours plus tard. De son côté, Paul Watson avait essuyé un tir d'arme à feu, sans dommages parce qu'il portait un gilet pare-balles.

L'ancien co-fondateur de Greenpeace revendique ses méthodes brutales. Il est même très fier d'être traité de pirate, un qualificatif qui lui va bien puisque le type d'actions qu'il conduit relève —pour ses ennemis— de la piraterie internationale et des tribunaux.

Début décembre, deux ministres canadiens ont très officiellement demandé que Watson soit remplacé à la tête de la Sea Shepherd, l'organisation qu'il a lui-même fondée en 1977. Le Canada lui reproche ses propos très durs sur l'abattage de plusieurs centaines de narvals emprisonnés par les glaces dans l'Etat canadien de Nunavut. Selon les autorités canadiennes, les chasseurs inuits, qualifiés par Watson de «bouchers» , les ont tués pour éviter l'agonie tandis que l'écologiste critique l'absence de tentative de sauvetage des animaux avant ce qu'il qualifie de massacre.

Au printemps dernier, le Farley Mowat , l'un des navires de Watson a été arraisonné et saisi au large des côtes canadiennes, pour s'être approché trop près de navires pratiquant la chasse au phoque. Quelques jours plus tôt, le bateau sous pavillon néerlandais avait été attaqué par une trentaine de chasseurs en colère. Le Japon a demandé à plusieurs reprises que les navires de la Sea Shepherd soient considérés et pourchassés comme des pirates, et que leur pavillon leur soit retiré.

 

Source: http://mondedurable.science-et-vie.com/2008/12/dans-le-blizzard-austral-la-guerre-des-baleines-est-engagee/

Photo: http://www.greenpeace.org/raw/image_full/canada/fr/photosvideos/nisshin-maru-navire-2.jpg

 
Cacher/Afficher 
Liens connexes     Liens connexes
Cacher/Afficher 
Notez l'Article     Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

Cacher/Afficher 
Options     Options
Sujet(s) associé(s) à l'article

Biodiversité

Sur Kleema créez vos numéros préférés vers l'Algérie et le Maroc aussi bien vers les fixes que les mobiles à partir de 0,19€/j en illimité!!!!
Syndication / flux RSS
voila mon Google PageRank™ - service offert par http://www.mon-pagerank.com/

Ce site est listé dans la catégorie Maroc : Portail Maroc de l'annuaire Referencement et Dictionnaire