CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de détection des robots pour webmaster

Marocsearch Environnement et Ecologie
Cacher/Afficher 
Rubriques     Rubriques
Cacher/Afficher 
Articles au Hazard     Articles au Hazard
Cacher/Afficher 
A méditer     A méditer
L'homme est le plus grand prédateur que la terre ait connu. L'animal tue pour se nourrir, l'homme tue par convictions.


La Terre est la seule planète connue où l’eau existe sous forme liquide. Les océans représentent 71 % de sa surface et régulent le climat par des échanges avec l’atmosphère.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Les océans ont accueilli les premières formes de vie. Il y a 3,8 milliards d’années, les conditions de chaleur et de lumière étaient réunies pour permettre l'éclosion des premiers organismes.


De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, - Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, - De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, - Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.


Parmi les écosystèmes marins, le littoral est un milieu naturel extrêmement riche en biodiversité et très attirant pour l’homme qui l’investit au risque de le détruire.


Vieille terre, rongée par les âges, rabotée de pluies et de tempêtes, épuisée de végétation, mais prête, indéfiniment, à produire ce qu'il faut pour que se succèdent les vivants!


L’homme cherche à se loger, se nourrir et se déplacer. Les activités qu’il génère ont des conséquences sur le milieu marin et les êtres vivants au point de rompre un équilibre vital.


Chaque être humain a le devoir sacré de veiller sur la bonne santé de notre Terre-Mère, parce que c'est d'elle que provient toute vie. Afin d'accomplir cette tâche, nous devons reconnaître l'ennemi - celui qui se trouve à l'intérieur de chacun de nous. Nous devons commencer par nous-mêmes...


Des rapports avec la terre basés exclusivement sur l'utilisation de celle-ci en vue de la croissance économique ne peuvent que mener à sa dégradation, en même temps qu'à la dépréciation de la vie humaine.


Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que les 75% des habitants de la terre.


Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Une société qui invente le jardin zoologique est une société prete pour la télévision. Dès qu'on pense qu'il est intéressant de regarder des animaux hors de leur contexte naturel, il devient pensable de contempler le monde entier depuis son salon.


Les droits de l’homme comme être vivant s’arrêtent aux limites où l’homme peut nuire aux espèces vivants « Lévi-Strauss, 90) Le droit de l’environnement n’est pas un droit de l’homme sur l’environnement, mais un droit de l’environnement sur l’homme.


Cacher/Afficher 
Encyclopedia     Encyclopedia
Cacher/Afficher 
Nos Partenaires     Nos Partenaires
Cacher/Afficher 
Total Hits     Total Hits
Nous avons reçus
4779362
pages vues depuis Mars 2007
 
 
 Climat: Obama fait de l’environnement une priorité
Le président élu des Etats-Unis Barack Obama a assuré mardi dernier que son administration s'attaquerait sans perdre de temps au changement climatique. En effet, en choisissant des personnalités scientifiques qui sont reconnues pour lutter contre le changement climatique, Barack Obama confirme sa volonté de faire de ce dossier une des priorités de son mandat présidentiel.
Le président élu des Etats-Unis Barack Obama a assuré mardi dernier, à l'issue d'une rencontre avec le prix Nobel de la paix Al Gore, que son administration s'attaquerait sans perdre de temps au changement climatique.
Barack Obama a abordé ce sujet au cours d'un entretien d'une heure avec Al Gore, ancien vice-président des Etats-Unis et chantre de la lutte contre le réchauffement climatique, et Joe Biden, le vice-président élu.

« Nous sommes tous les trois d’accord pour dire que le temps du report (de la lutte contre le changement climatique) est terminé. Le temps du déni est terminé », a déclaré Barack Obama.

Des emplois verts, capables de créer des embauches

Ils ont discuté des emplois verts, « capables de créer des embauches, d’accroître l’indépendance du pays face au pétrole étranger et réduire les coûts énergétiques », a expliqué Barack Obama.
« Le réchauffement de la planète ne doit pas être seulement un problème, c’est aussi une chance à saisir », a déclaré celui qui prendra ses fonctions le 20 janvier. « Les scientifiques nous disent depuis des années que c’est une question urgente et qui touche à la sécurité nationale. Cela doit être traité de manière sérieuse. C’est ce que mon administration a l’intention de faire », a-t-il assuré.
Al Gore a été lauréat du prix Nobel de la paix en 2007 pour son combat contre le changement climatique, et son film, "Une vérité qui dérange", a remporté la même année l’Oscar du meilleur documentaire.
Al Gore a l’oreille du président élu pour son combat en faveur de l’environnement. Malgré la crise qui frappe l’économie américaine, Barack Obama a annoncé « un changement radical d’attitude des Etats-Unis en la matière par rapport à la politique de son prédécesseur George W. Bush ».

Obama s’entoure de scientifiques réputés

Pour mener à bien sa politique, Barack Obama a choisi le climatologue John Holdren, Professeur de sciences de l’environnement à l’Université d’Harvard, à la tête de ses conseillers scientifiques.
Cette nomination confirme que la lutte contre le changement climatique est bien l’une des priorités de son mandat.
En effet, en choisissant des personnalités scientifiques qui sont reconnues pour lutter contre le changement climatique, Barack Obama confirme sa volonté de faire de ce dossier une des priorités de son mandat présidentiel. Ce choix contraste avec la politique de l’ex-président George W. Bush.
John Holdren a mené de nombreuses recherches sur des thèmes sur les changements climatiques. De plus, avant de prendre sa place à Harvard, John Holdren codirigea pendant vingt-trois ans le programme interdisciplinaire sur l’énergie et les ressources naturelles de l’Université de Californie.
John Holdren est aussi connu, outre ses positions contre le changement climatique, pour ses critiques ouvertes envers l’administration Bush pour la manipulation et la déformation des données scientifiques.
Barack Obama a également nommé Jane Lubchenco pour diriger l’Administration des océans et de l’atmosphère (NOAA), Steven Chu, physicien co-lauréat du prix Nobel de physique pour ministre de l’Energie, Eric Lander et Harold Varmus comme co-présidents du Comité des conseillers scientifiques de la Maison Blanche.

Un prix Nobel de physique ministre de l’Energie

Steven Chu est un partisan affirmé de la recherche d’énergies renouvelables et alternatives. Ce dernier avait été sacré par l’académie de Stockholm pour ses travaux sur "les méthodes de refroidissement et de capture d’atomes par laser". Directeur du Laboratoire national Lawrence Berkeley depuis 2004, il s’y est spécialisé dans le changement climatique et, souhaite en faire « le leader mondial de la recherche d’énergies renouvelables et alternatives, en particulier la recherche de sources d’énergies neutres en carbone ».

En présentant son équipe, Barack Obama a donc rappelé qu’il « est temps de remettre l’environnement au sommet de l’agenda » de son pays et que tous les progrès dans ce domaine ont été obtenus par « des dirigeants qui respectent l’intégrité des processus scientifiques ». « Ces prochaines années, les choix que nous faisons vont nous aider à déterminer quel genre de pays et quel genre de monde nous allons laisser à nos enfants et petits-enfants », a expliqué Barack Obama

Risham Badroudine

Source: http://www.temoignages.re/article.php3?id_article=34268

Photo: http://www.grioo.com/images/rubriques/2/12107.jpg

 
Cacher/Afficher 
Liens connexes     Liens connexes
Cacher/Afficher 
Notez l'Article     Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

Cacher/Afficher 
Options     Options
Sujet(s) associé(s) à l'article

ClimatEnvironnement

Sur Kleema créez vos numéros préférés vers l'Algérie et le Maroc aussi bien vers les fixes que les mobiles à partir de 0,19€/j en illimité!!!!
Syndication / flux RSS
voila mon Google PageRank™ - service offert par http://www.mon-pagerank.com/

Ce site est listé dans la catégorie Maroc : Portail Maroc de l'annuaire Referencement et Dictionnaire