CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de détection des robots pour webmaster

Marocsearch Environnement et Ecologie
Cacher/Afficher 
Rubriques     Rubriques
Cacher/Afficher 
Articles au Hazard     Articles au Hazard
Cacher/Afficher 
A méditer     A méditer
L'homme est le plus grand prédateur que la terre ait connu. L'animal tue pour se nourrir, l'homme tue par convictions.


La Terre est la seule planète connue où l’eau existe sous forme liquide. Les océans représentent 71 % de sa surface et régulent le climat par des échanges avec l’atmosphère.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Les océans ont accueilli les premières formes de vie. Il y a 3,8 milliards d’années, les conditions de chaleur et de lumière étaient réunies pour permettre l'éclosion des premiers organismes.


De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, - Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, - De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, - Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.


Parmi les écosystèmes marins, le littoral est un milieu naturel extrêmement riche en biodiversité et très attirant pour l’homme qui l’investit au risque de le détruire.


Vieille terre, rongée par les âges, rabotée de pluies et de tempêtes, épuisée de végétation, mais prête, indéfiniment, à produire ce qu'il faut pour que se succèdent les vivants!


L’homme cherche à se loger, se nourrir et se déplacer. Les activités qu’il génère ont des conséquences sur le milieu marin et les êtres vivants au point de rompre un équilibre vital.


Chaque être humain a le devoir sacré de veiller sur la bonne santé de notre Terre-Mère, parce que c'est d'elle que provient toute vie. Afin d'accomplir cette tâche, nous devons reconnaître l'ennemi - celui qui se trouve à l'intérieur de chacun de nous. Nous devons commencer par nous-mêmes...


Des rapports avec la terre basés exclusivement sur l'utilisation de celle-ci en vue de la croissance économique ne peuvent que mener à sa dégradation, en même temps qu'à la dépréciation de la vie humaine.


Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que les 75% des habitants de la terre.


Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Une société qui invente le jardin zoologique est une société prete pour la télévision. Dès qu'on pense qu'il est intéressant de regarder des animaux hors de leur contexte naturel, il devient pensable de contempler le monde entier depuis son salon.


Les droits de l’homme comme être vivant s’arrêtent aux limites où l’homme peut nuire aux espèces vivants « Lévi-Strauss, 90) Le droit de l’environnement n’est pas un droit de l’homme sur l’environnement, mais un droit de l’environnement sur l’homme.


Cacher/Afficher 
Encyclopedia     Encyclopedia
Cacher/Afficher 
Nos Partenaires     Nos Partenaires
Cacher/Afficher 
Total Hits     Total Hits
Nous avons reçus
4931369
pages vues depuis Mars 2007
 
 
 Effet de serre: Japon: quand les gaz à effet de serre font pousser des fleurs

Dans une immense serre du nord du Japon, des milliers de fleurs inhalent avec bonheur du dioxyde de carbone rejeté par un générateur d'énergie au gaz naturel, dont l'électricité sert aussi à éclairer les plantes, et la chaleur à les chauffer.

Propriété d'une société liée au géant automobile Toyota, cette serre de 20.000 mètres carrés pour plantes en pot est la plus grande d'Asie.
Située à Rokkasho, à la pointe septentrionale de la principale île japonaise de Honshu, elle a été équipée d'un système expérimental destiné à trouver un débouché aux rejets industriels de dioxyde de carbone (CO2), un gaz à effet de serre considéré comme le grand coupable du réchauffement climatique.



"De nos jours, on pense automatiquement que le CO2 est quelque chose de mauvais. Mais c'est ce dont les plantes ont besoin pour pousser", explique Teruo Takatomi, le président de la société Toyota Floritech.

Le CO2 est en effet, avec l'eau et les minéraux contenus dans le sol, un des éléments dont les plantes ont besoin pour réaliser la photosynthèse.

"Générer de l'électricité produit des émissions de gaz. Nous retirons de ce gaz l'oxyde d'azote, et ensuite le CO2 est diffusé ici pour être inhalé par les plantes", explique le chef de la serre, Takuya Sato, en montrant au dessus de sa tête le réseau de tuyaux argentés par lequel se réalise cette opération.

Le système, inauguré en mars, devrait permettre à Toyota Floritech de réduire de 460 tonnes ses émissions annuelles de CO2.

La serre est la première installation industrielle au Japon à avoir introduit un système dit de "trigénération", dans lequel un unique carburant sert à produire trois ressources différentes.

Elle comprend également une machine qui produit de l'eau hautement oxygénée pour stimuler les racines des plantes.

"Le but de système, c'est: générons de l'énergie et utilisons aussi les sous-produits pour ne presque rien gaspiller", explique Hiroshi Teshina, un responsable de la compagnie Kansai Electric Power, partenaire du projet

"Ceux qui font pousser des plantes disent que pendant l'hiver, le CO2 est aussi efficace que la lumière solaire", assure-t-il.

Kansai Electric, Toyota Floritech et d'autres sociétés partenaires ont investi environ 70 milliards de yens (420 millions d'euros) pour créer ce système à Rokkasho, un village par ailleurs célèbre pour ses nombreuses installations nucléaires.

Quelque 120 millions de yens (720.000 euros) supplémentaires ont été dépensés pour remplacer l'ancien générateur à fioul de la serre par un générateur au gaz naturel.

"Bien sûr, l'agriculture absorbe le CO2 grâce à la photosynthèse. Mais nous espérons que notre système permettra de réduire encore davantage les émissions de gaz", déclare Masao Ikoma, un directeur de Kansai Electric Power.

Toyota Floritech est détenue à 50-50 par Toyota Motor et par le fournisseur japonais de semences Hakusan. Le concept de cette ferme automatisée, qui n'emploie que huit personnes à temps plein, a été importé du Danemark.

Toyota Motor, dont le système de production automobile est célébré dans le monde entier pour son efficacité, a apporté "de précieux conseils" d'organisation, même si son savoir-faire n'est pas forcément très adapté à l'agriculture, raconte M. Sato.

"Nous produisons des choses vivantes. La vie est très différente des machines et des composants", souligne-t-il.

"Si vous assemblez une voiture, il n'est pas question d'être en retard d'un jour sur le programme. Mais il est totalement impossible de faire en sorte que la production de plantes soit exactement à l'heure", poursuit M. Sato.

 

Source: http://www.romandie.com/ats/news/080622045319.9jrdrj9r.asp

Photo: http://rea.ccdmd.qc.ca/quebec/images/high/7703.jpg

 
Cacher/Afficher 
Liens connexes     Liens connexes
Cacher/Afficher 
Notez l'Article     Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

Cacher/Afficher 
Options     Options
Sujet(s) associé(s) à l'article

ClimatEffet de serreEnvironnement

Sur Kleema créez vos numéros préférés vers l'Algérie et le Maroc aussi bien vers les fixes que les mobiles à partir de 0,19€/j en illimité!!!!
Syndication / flux RSS
voila mon Google PageRank™ - service offert par http://www.mon-pagerank.com/

Ce site est listé dans la catégorie Maroc : Portail Maroc de l'annuaire Referencement et Dictionnaire