CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de détection des robots pour webmaster

Marocsearch Environnement et Ecologie
Cacher/Afficher 
Rubriques     Rubriques
Cacher/Afficher 
Articles au Hazard     Articles au Hazard
Cacher/Afficher 
A méditer     A méditer
L'homme est le plus grand prédateur que la terre ait connu. L'animal tue pour se nourrir, l'homme tue par convictions.


La Terre est la seule planète connue où l’eau existe sous forme liquide. Les océans représentent 71 % de sa surface et régulent le climat par des échanges avec l’atmosphère.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Les océans ont accueilli les premières formes de vie. Il y a 3,8 milliards d’années, les conditions de chaleur et de lumière étaient réunies pour permettre l'éclosion des premiers organismes.


De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, - Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, - De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, - Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.


Parmi les écosystèmes marins, le littoral est un milieu naturel extrêmement riche en biodiversité et très attirant pour l’homme qui l’investit au risque de le détruire.


Vieille terre, rongée par les âges, rabotée de pluies et de tempêtes, épuisée de végétation, mais prête, indéfiniment, à produire ce qu'il faut pour que se succèdent les vivants!


L’homme cherche à se loger, se nourrir et se déplacer. Les activités qu’il génère ont des conséquences sur le milieu marin et les êtres vivants au point de rompre un équilibre vital.


Chaque être humain a le devoir sacré de veiller sur la bonne santé de notre Terre-Mère, parce que c'est d'elle que provient toute vie. Afin d'accomplir cette tâche, nous devons reconnaître l'ennemi - celui qui se trouve à l'intérieur de chacun de nous. Nous devons commencer par nous-mêmes...


Des rapports avec la terre basés exclusivement sur l'utilisation de celle-ci en vue de la croissance économique ne peuvent que mener à sa dégradation, en même temps qu'à la dépréciation de la vie humaine.


Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que les 75% des habitants de la terre.


Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.


Si les hommes peuvent vivre confortablement dans leur environnement, s'ils peuvent apprendre à sentir qu'ils font partie de ce qui les entoure, la vie sur terre peut alors s'empreindre d'un sentiment de sainteté.


Une société qui invente le jardin zoologique est une société prete pour la télévision. Dès qu'on pense qu'il est intéressant de regarder des animaux hors de leur contexte naturel, il devient pensable de contempler le monde entier depuis son salon.


Les droits de l’homme comme être vivant s’arrêtent aux limites où l’homme peut nuire aux espèces vivants « Lévi-Strauss, 90) Le droit de l’environnement n’est pas un droit de l’homme sur l’environnement, mais un droit de l’environnement sur l’homme.


Cacher/Afficher 
Encyclopedia     Encyclopedia
Cacher/Afficher 
Nos Partenaires     Nos Partenaires
Cacher/Afficher 
Total Hits     Total Hits
Nous avons reçus
4930737
pages vues depuis Mars 2007
 
 
 désertification: Lutte contre la désertification
L’approche participative de l’Union européenne - Ces dernières années, la lutte contre la désertification s’inscrit en priorité dans le plan de développement de plusieurs pays. Les grandes puissances, à l’instar de l’Union Européenne,  ont dégagé des stratégies pour faire face au problème récurrent de la désertification.

La convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (CNULD) traite des problèmes de dégradation des sols dans les régions arides et semi-arides du monde, en portant une attention particulière à l’Afrique, bien que de nombreuses autres régions soient elles aussi durement touchées. Les négociations relatives à la Convention ont été entamées à Rio, au Brésil, et celle-ci est entrée en vigueur en 1996. On dénombre à présent 180 parties signataires, dont l’Union européenne et tous ses Etats membres.

Hormis son objectif de protection de l’environnement dans les zones arides, la Convention vise à promouvoir le développement économique et social des régions affectées par la désertification.

Lancée à l’initiative de pays en développement, principalement africains, elle entend apporter une contribution importante à la réduction de la pauvreté. C’est aux pays touchés eux-mêmes qu’incombe la responsabilité de la lutte contre la désertification, selon les termes de la Convention, qui prévoit une participation des populations locales aux programmes d’action nationaux et régionaux.

Ces actions visent à intégrer des principes de gestion durable des sols dans les stratégies et les programmes de coopération au développement.

Les formes et les causes de la dégradation des sols sont diverses. Celle-ci peut être liée à des pratiques agricoles inadéquates ou à plusieurs autres activités humaines incompatibles avec un développement durable. La surexploitation des ressources en eau et l’urbanisation des régions côtières peuvent entraîner une salinisation des sols, et les efforts combinés des sécheresses, des inondations, des incendies de forêts, des labours excessifs et du surpâturage peuvent déclencher des altérations irréversibles des sols. L’utilisation non raisonnée d’engrais ou de pesticides, la contamination par les métaux lourds, et les techniques d’irrigation et de drainage inadaptées exacerbent souvent la désertification.

Du point de vue de la coopération au développement, la désertification est source de pauvreté. C’est un facteur qui alimente un cercle vicieux où la détérioration des ressources naturelles contribue à réduire les moyens d’existence, à tel point que les communautés sont contraintes d’épuiser toujours davantage des sols fragiles, une végétation rare et des ressources en eau limitées pour satisfaire leurs besoins fondamentaux. Les populations touchées par la désertification sont souvent parmi les plus pauvres, les plus marginalisées et les plus vulnérables. Il est rare qu’elles puissent faire entendre leur voix dans le processus de décision, d’où l’importance de l’approche participative prônée par la convention.

La Commission s’est engagée à aborder ces problèmes dans le cadre de son soutien au développement durable de pays partenaires dans le monde entier. Compte tenu des liens très étroits entre désertification et développement, la commission estime que le moyen le plus efficace de remédier à la dégradation est l’inclusion de ces questions essentielles dans les processus de développement national des pays touchés.

L’aide européenne couvre un grand ombre de secteurs et d’activités, qui vont du travail des instituts de recherche sur les systèmes d’imagerie satellitaire au soutien apporté aux actions de la société civile et des communautés locales ou à la formulation de politiques nationales.

 

Source: http://www.lemali.fr/mali/environnement/lutte-contre-la-desertification-2008062014108.html

Video: http://video.google.fr/videoplay?docid=5172460949575965284&q=desertification&ei=TO9bSKSyOYf6iQKJt4iODA&hl=fr

 
Cacher/Afficher 
Liens connexes     Liens connexes
Cacher/Afficher 
Notez l'Article     Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

Cacher/Afficher 
Options     Options
Sujet(s) associé(s) à l'article

DésertificationSecheresse

Sur Kleema créez vos numéros préférés vers l'Algérie et le Maroc aussi bien vers les fixes que les mobiles à partir de 0,19€/j en illimité!!!!
Syndication / flux RSS
voila mon Google PageRank™ - service offert par http://www.mon-pagerank.com/

Ce site est listé dans la catégorie Maroc : Portail Maroc de l'annuaire Referencement et Dictionnaire